Le point de départ avant de se lancer

Il n’a jamais été aussi simple de programmer ! la création d’une application toute basique peut prendre quelques minutes pour un expert voir un peu plus de 2h pour un complet débutant si cette personne s’implique au minimum.  La création de programme pour smartphone, tablette, télévision et montre  fait appel à votre logique et à votre créativité, c’est ce qui me motive et m’a fait aimer ce métier. En sachant programmer, vous pourrez  faire toute sorte d’application, dans toute sorte de domaine (dans la musique, la médecine, le jardinage, l’éducation, les jeux de société et j’en passe Winking smile). Qu’elle soit pour votre usage personnel, pour rendre service à quelqu’un ou simplement pour monter votre business, si vous aimez créer, vous amuser, développer de nouvelles compétences alors vous aimerez  le développement de programmes  Android. Je peux même vous dire qu’on peut rapidement s’en faire une passion.

On peut commencer à toute t’ âge et où on le souhaite dans le monde c’est ça qui est fort ! Je peux même vous citer Masako Wakamiya japonaise qui à l’âge de 82 ans a réalisée à partir de son simple ordinateur “Hinadan” un jeu pour téléphones mobiles  (vous pouvez installer sur votre smartphone, si vous possédez un téléphone Apple). Si elle a réussi pourquoi pas vous, surtout qu’il n’est pas nécessaire de connaitre toutes les fonctionnalités de la programmation pour savoir développer sur un périphérique mobile. Je peux vous assurer que c’est même difficile de tout connaitre car tout simplement les fonctionnalités évoluent sans cesse et certaine viennent s’y ajouter. Ça signifie qu’on aura toujours quelques choses à découvrir et à expérimenter n’est ce pas fantastique !

2) Les choses à savoir

Pour apprendre à programmer, la chose la plus importante à apprendre c’est la méthodologie de programmation. Si vous réussissez à apprendre ça, vous saurez vous adapter plus simplement dans n’importe quel langage de programmation.  Un langage de programmation, c’est une suite d’instructions écrites qui permet de communiquer et d’exécuter des actions sur une machine. Sur Android, le langage utilisé  pour développer des applications s’appelle le JAVA.  Si vous voulez progresser rapidement dans la programmation, il peut être judicieux de maîtriser son logiciel d’encodage (qu’on appelle  un  environnement de développement dans le monde de la programmation). Connaitre son environnement de programmation , c’est connaitre également quelques outils qui vont vous faciliter dans la réussite de votre projet. Des connaissances basiques en anglais peut être également un bon atout pour débuter car la majorité des termes techniques se base sur l’anglais, mais ne vous inquiétez pas on peut s’y adapter en ayant des difficultés dans cette langue.

La méthodologie s’acquiert en pratiquant et en testant, comme dans n’importe quelle discipline vous pouvez posséder un talent pour assimiler rapidement les notions, mais en général on y passe un peu plus de temps. Je vous rassure, j’ai passé quelques heures au départ à pratiquer et à tester et à retester  Winking smile. Maintenant le résultat c’est que je me sens beaucoup plus à l’aise. Pour l’environnement  de développement, je vous recommande Android studio, c’est celui que j’utilise et c’est celui recommandé par google. Ce logiciel intègre déjà de nombreux outils qui vous permette rapidement de commencer à développer vos premières applications. Pour son installation, il faut au minimum 2,6 GO d’espace libre (soit pas grand-chose Winking smile) et 4 GO de RAM (je vous conseille 8 GO mais 4GO c’est déjà un bon début sachant qu’aujourd’hui tous les ordinateurs possèdent au minimum 4GO de RAM).

image

 

image

 

 

(Vous pouvez voir les caractéristiques de votre système en vous rendant dans les options systèmes de votre appareil).

Pour l’installation d’Android, rendez-vous sur le lien suivant : https://developer.android.com/studio/  puis télécharger le logiciel d’installation d’Android studio.

thumbnail_image01thumbnail_image02

3) La configuration de votre Application

Suivez ensuite les étapes d’installations comme indiquer, l’installation n’a rien de bien sorcier ! Quand vous lancez Android studio pour la première fois, vous arrivez sur le menu ci-dessous :

image

Je vous invite donc à créer votre premier projet, “Start a new Android Studio Project” et remplir le champ “Application name”  par le nom de votre future application, indiquer le chemin du répertoire où vous souhaitez sauvegarder votre projet d’application, puis appuyer sur “Next”. (Les autres paramètres ci-dessous ne sont pas utiles pour ce que je veux vous présenter).

image

Ensuite il faut configurer notre application pour sa compatibilité avec les versions d’Android et les différents supports pour lequel on veut développer (Montre, télévision, smartphone, etc..). Il faut savoir que tous les smartphones ne sont pas compatibles avec la dernière version d’Android mais un smartphone qui est compatible avec la dernière version sera compatible avec les anciennes versions, Il en va de même pour les autres périphériques. À ce moment précis vous pouvez-vous poser la question de quelle version vous devez choisir. Soit vous faites le choix d’une version récente et donc plus de fonctionnalités mais en contrepartie vous diminuez  le pourcentage de gens qui utilise votre application soit vous faites le choix inverse. Sacré dilem ! Winking smile  Petite astuce, le logiciel nous aide et nous affiche le pourcentage approximatif de personnes qui utilisent la version Android que nous venons de sélectionner. Après avoir fait votre choix appuyé sur “Next”.

image

Le logiciel Android studio, nous propose ensuite le choix entre plusieurs activités déjà configurer pour nous aider à aller plus vite dans notre développement de notre application. On peut très bien partir d’une simple activité (empty Activity) et tout développer à notre façon, ce qui peut nous permettre de mieux comprendre ce que nous codons par exemple.

3.2) Petites définitions

Avant d’aller plus loin il est nécessaire de comprendre plusieurs notions, notamment

Un programme Android c’est un ensemble de fichier. Sur android, il existe deux formats de fichier

  • Le Format XML  c’est format où chaque paramètre associé à une valeur est encadré par une balise. Ce format est utilisé par Android pour l’affichage, la partie visible  pour l’utilisateur.

 

  • Le format Java c’est une suite d’instructions écrite par le programmeur qui est comprise par la machine pour effectuer différents types d’actions. Ce format est utilisé par Android pour demander au système d’effectuer des actions sur notre écran.

 

  • Une activité c’est un écran visible par l’utilisateur où il se passe un ensemble d’action sur l’écran.  Une activité se décompose en deux parties, une partie visible fichier layout de format XML et une partie processus, la suite d’instructions qui s’applique à l’écran (le fichier activity de format java).

 

  • Un fragment c’est un conteneur graphique (il peut posséder plusieurs éléments graphiques), comme l’activité il se décompose d’une partie processus qui s’applique à son ensemble d’éléments et d’une autre partie visible par l’utilisateur (un fichier layout).

 

  • Un fichier layout, c’est un fichier de format xml qui permet d’afficher à l’écran un ensemble d’éléments graphique (boutons, texte, champs, image,etc…).

 

  • Un fichier values, c’est un fichier de format xml qui  stocke un ensemble de clés/valeur (par exemple pour un texte on lui associe une clé, un nom afin qu’on puisse le rappeler dans notre application).

3.3) Le choix de votre activité

 

No Activity :  Cette option va vous créer directement votre projet, sans fichier ce sera à vous par la suite de les implémenter.

Basic Activity : Cette option va vous configurer une simple activité avec un bouton flottant sur lequel vous pourrez lui attribuer des actions et une barre d’outil.  En détail, cette option va vous créer :

  • un fichier activity  (fichier java) pour les actions sur votre activité.
  • un fichier layout (fichier XML)  pour afficher la barre d’outil et  le bouton flottant.
  • un fichier layout (fichier XML)  pour le contenu de votre écran .
  • un fichier menu (fichier XML) pour configurer le menu sur votre barre d’outil (toolbar en anglais).

 

Bottom Navigation Activity : Cette option va vous configurer une activité avec un menu de navigation en bas de votre écran permettant de naviguer sous plusieurs vues. En détail, cette option va vous créer :

  • un fichier activity  (fichier java) pour les actions sur votre activité (par exemple les actions sur votre menu) ,
  • un fichier layout (fichier XML) pour le contenu de votre écran
  • un fichier menu (fichier XML)pour configurer le menu navigation.

 

 

Empty Activity : Cette option va vous configurer une  simple activité. En détail, cette option va vous créer :

  • un fichier activity  (fichier java) pour les actions sur votre activité 
  • un fichier layout (fichier XML) pour le contenu de votre écran.

Je vous recommande cette option si vous êtes débutant car elle simple et facile à mettre en œuvre et vous ça vous aidera à comprendre ce que vous codé Winking smile.

 

Fullscreen Activity : Cette option va vous configurer une  activité en plein écran pour immersion plus rapide . En détail, cette option va vous créer :

  • un fichier activity  (fichier java) avec la configuration en plein écran
  • un fichier layout (fichier XML) pour le contenu de votre écran.

 

 

Google AdMob Ads Activity : Cette option va vous configurer une  activité avec un gestionnaire d’annonce google vous aurez le choix entre deux formats. Le format Banner qui  vous affichera une l’annonce en bas de l’écran. Le mode Interstitial qui vous affichera l’annonce au centre de  l’écran. En détail, cette option va vous créer :

  • un fichier activity  (fichier java) avec la configuration de votre gestionnaire
  • un fichier layout (fichier XML) pour le contenu de votre écran.

Je vous déconseille cette option si vous êtes débutant car elle demande un certain niveau d’expertise (que je ne possède d’ailleurs pas encore au moment où je vous écris ça).

 

Google Maps Activity : Cette option va vous configurer une  activité avec le service Google Map. En détail, cette option va vous créer :

  • un fichier activity  (fichier java) avec la configuration et les actions que vous souhaitez mètre en place sur votre carte
  • un fichier layout (fichier XML) pour le contenu de votre écran soit votre carte,
  • un fichier values (fichier XML) qui contiendra la clé pour l’API google Map (le service Google Map) plus précisément l’autorisation de google pour utiliser son service.

Si vous ne savez pas comment l’implémenter, je vous déconseille d’utiliser cette option.

Login Activity : Cette option va vous configurer une  activité avec un écran de connexion  où l’utilisateur est invité à renseigner son identifiant et son mot de passe. En détail, cette option va vous créer :

  • un fichier activity  (fichier java) avec la configuration de l’écran de connexion,
  • un fichier layout (fichier XML) pour le contenu de votre écran soit les champs à remplir et le bouton de connexion.

 

 

Master/Detail Flow : Cette option va vous configurer une  activité avec une liste d’items qui peut être configurée. L’utilisateur peut cliquer sur l’un des items, pour qu’une autre activité lui affiche les détails de l’item . En détail, cette option va vous créer :

  • une première activité (fichier java)  qui permettra de gérer le clic sur l’item et la création de la liste d’items,
  • une seconde activité (fichier java) pour s’occuper des actions sur l’écran d’affichage des détails de l’item,
  • un fichier fragment (fichier java) pour configurer l’aspect graphique de la seconde activité,
  • un fichier de classe (fichier java) qui fournit des fonctions pour créer les items de la liste qui sera utilisé par la première activité pour créer la liste avec les items.
  • un fichier layout  (fichier XML) pour le contenu de votre écran soit l’affichage de la liste d’items.
  • un fichier layout  (fichier XML) pour le contenu de votre écran pour l’affichage des détails d’un item.
  • un fichier layout (fichier XML) pour l’affichage d’un item qui sera implémenté par la liste d’items.

Je vous déconseille cette option si vous débutez dans le développement Android.

Navigation Drawer Activity : Cette option va vous configurer une  activité avec une barre d’outil avec un menu à droite et un autre menu latéral dépliable qui vous permettra de naviguer sous plusieurs vues. En détail, cette option va vous créer :

  • un fichier activity  (fichier java)  avec la configuration et les actions que vous souhaitez mètre en place sur votre menu et sur votre écran.
  • un fichier layout  activité (fichier XML) pour l’affichage du menu caché latérale,
  • un fichier layout  (fichier XML) pour l’affichage de la barre d’outil,
  • un fichier layout  (fichier XML) pour l’affichage de l’entête ou de la bannière de votre menu caché
  • un fichier layout  (fichier XML) pour l’affichage du contenu de votre écran,
  • un fichier menu (fichier XML) pour configurer le menu dépliable latéral.
  • un fichier menu (fichier XML) pour configurer le menu de droite de la barre d’outil.

Scrolling Activity : Cette option va vous configurer une  activité avec une barre d’outil avec un écran défilable . En détail, cette option va vous créer :

  • un fichier activity  (fichier java) avec la configuration et les actions que vous souhaitez mètre en place sur votre écran.
  • un fichier layout   (fichier XML) pour l’affichage de votre écran. Le fichier inclue la barre d’outil et les autres composants (fichier layout) ,
  • un fichier layout  (fichier XML) pour l’affichage du contenu de votre écran,
  • un fichier menu (fichier XML) pour configurer le menu de droite de la barre d’outil.

 

Settings Activity : Cette option va vous configurer une  activité avec un ensemble de menus paramètre.

Je vous déconseille cette option si vous débutez dans le développement Android, (d’ailleurs moi je n’ai pas encore totalement compris au moment où je vous écris ça ).

 

 

Tabbed Activity : Cette option va vous configurer une activité avec plusieurs écran vous avez le choix entre 3 style de navigation. le style swipe, ou vous pouvez faire défiler les écrans en les fessant glissée de gauche à droite avec votre doigt. le style Action bar tabs, sous forme d’onglet, le style Action bar spinner sous forme de liste déroulante. En détail, cette option va vous créer :

  • un fichier Activity  (fichier java) pour les actions sur votre activité (par exemple les actions sur votre onglet) ,
  • un fichier layout (fichier XML) pour le contenu de votre écran avec l’implémentation de la barre d’outil et le fichier fragment.
  • un fichier layout (fichier XML) pour le contenu de votre fragment (soit la vue sur un des écrans).
  • un fichier menu (fichier XML) pour configurer le menu de droite de la barre d’outil.

 

Une fois votre activité choisit, il faut nommer vos fichiers. Vous pouvez choisir les noms de vos fichiers comme vous le souhaitez mais je vous préconise de garder dans le titre le nom de la catégorie de votre fichier pour éviter de vous y perdre et pour respecter les normes que se sont fixé les développeurs (“Activity”  pour préciser que c’est une activité et “Main” pour préciser que c’est l’activité principale par exemple). Ces normes sont des normes d’écriture  qui on été mises en place afin de permettre à n’importe quelle développeur ou développeuse de comprendre rapidement de quoi il s’agit simplement en lisant le nom du composant. C’est un des premiers conseils que je peux vous donner, respectez au maximum les normes d’écriture, vous vous y retrouvez mieux et vous assimilerez mieux les choses.

Petite particularité pour les noms de fichier XML vous ne pouvez pas mettre de majuscule ni de caractère spéciaux à part le tiret bas ( _ ) et le tiret ( – ). Pour finir cliquez sur “finish” pour terminer la configuration  de votre projet.

4) La configuration de votre périphérique

Avant de commencer à programmer, il nécessaire de configurer son périphérique en mode développeur, cette partie est propre à chaque appareil, pour le configurer en mode développeur rendez-vous dans les paramètres de votre périphérique puis système –> à propos de l’appareil, et maintenant il suffit de tapoter 7 fois sur le numéro du build (oui ça paraît bizarre dit comme ça Winking smile), et puis bravo vous êtes maintenant développeur  !  

 

Vous venez de terminer la configuration de votre application, vous pouvez dès maintenant commencer à coder. Mais avant ça je vous recommande de vous familiariser avec votre environnement de développement et les outils qu’il vous propose. Ça tombe bien dans le prochain article, nous verrons cela en détail.

Merci d’avoir lu ! Si  vous avez aimé le contenue de l’article, si cela vous à aider ou que vous trouvez que cela peut aider d’autre personne n’hésiter pas à le liker et à le partager sur les réseaux sociaux. Si vous trouvez  qu’il manque des choses, que vous souhaitez me faire part de vos remarques, de vos problèmes, de vos suggestions de prochain article ou tous simplement de votre soutien n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires, je vous en remercie.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *